Guinée Conakry : Comment la société civile organise la transparence et la redevabilité autour de la vaccination grâce au soutien du GFF CSO Hub

Guinée Conakry : Comment la société civile organise la transparence et la redevabilité autour de la vaccination grâce au soutien du GFF CSO Hub

En collaboration avec le GFF CSO Hub, l’OAFRESS a développé le Projet d’appui au renforcement des capacités et à l’engagement dans cinq (5) pays membres de l’OAFRESS à savoir la Cote d’Ivoire, le Burkina Faso, la Guinée, le Niger et la République Centrafricaine. 

En effet, la vaccination n’étant pas parfois assez priorisée par les pays, car les gouvernements comptent sur Gavi, l’Alliance du vaccin pour combler cette lacune, le projet vise à identifier les secteurs négligés dans les différents dossiers d’investissement (DI) des pays et à former de manière privilégiée les Organisations de la Société Civile de ces pays aux outils du mécanisme de financement et organiser le plaidoyer autour de la redevabilité et de la transparence sur la vaccination. À termes, le projet permettra à l’OAFRESS de faire le plaidoyer afin que le GFF améliore l’accès aux vaccins et articuler la valeur ajoutée de cette dernière dans le renforcement des systèmes de santé et la vaccination.

À la suite de la première phase de relecture des DI à l’aide d’un outil de relecture harmonisé qui a permis d’identifier les secteurs négligés dans chaque pays et de faire un choix de la thématique de plaidoyer, chaque pays a développé un plan d’action de plaidoyer en cours de mise en œuvre. 

En Guinée Conakry, la plateforme POSSaV (plateforme des OSC d’appui à la Santé et à la Vaccination) a développé et fait accepter un plan de plaidoyer pour les vaccins et la prise en charge des Maladies Tropicales Négligées (MTN). 

Comme première étape du projet, la plateforme a partagé le Dossier d’Investissement avec ses organisations membres. « Certains ont entendu parler pour la première fois de ce document », témoigne Monsieur Boubacar SYLLA, Président de la POSSaV.  

Pour prendre de l’ampleur, la plateforme a animé des rencontres avec la Présidente de la Commission Nationale de santé et les Alliés, où l’accent a été mis sur l’inclusion des MTN dans la santé communautaire. 

À la suite de tous ces efforts, une plateforme qui porte l’initiative et travaille avec la POSSaV a été créée. Monsieur Boubacar SYLLA, a souligné l’importance d’élargir l’éventail de la plateforme et le rôle utile que jouera un partenariat avec d’autres partenaires locaux dot certains ont déjà rejoint l’initiative et appui la mise en œuvre du plan d’action de plaidoyer.

En poursuivant la mise en œuvre de ce plan d’action ambitieux, les OSC membres de la POSSaV vont continuer à renforcer les connaissances autour du GFF et une meilleure connaissance du DI par les OSC. Les résultats déjà encourageant de leurs actions de plaidoyer auront un impact certains sur les MTN en République de Guinée.  

    Leave a Comment