Covid 19 et continuité des services essentiels de santé : comment la société civile d’Afrique francophone de l’OAFRESS assure leur continuité ?

Covid 19 et continuité des services essentiels de santé : comment la société civile d’Afrique francophone de l’OAFRESS assure leur continuité ?

Sensibiliser les populations, particulièrement les femmes en utilisant la communication audiovisuelle, c’est le projet qu’a initié l’OAFRESS et mis en œuvre dans neuf (9) pays membres.

Les activités réalisées dans le cadre de ce projet ont eu un impact positif sur :

  •  L’incitation de nouveau à la confiance envers les services de santé et à honorer les rendez-vous et le respect du calendrier vaccinal ;
  • L’augmentation de la fréquentation des centres de services de santé, selon plusieurs témoignages des OSC de pays comme la RCA, le Gabon, le Togo ;
  • L’amélioration de l’image qu’ont les populations sur l’importance des vaccins.
  • L’augmentation de la visibilité de la contribution des OSC à la continuité des services essentiels en période de pandémie de Covid-19.

Accessoirement, d’autres changements ont été notés à la suite de l’intervention tels que, l’augmentation de l’intérêt des services de l’État à travailler sur un ensemble d’activité avec la société civile pour la sensibilisation des communautés.
En somme, les interventions de nos OSC membres ont renforcé l’augmentation de la fréquentation des centres de services de santé par les femmes qui de nouveau aillent à leurs rendez-vous importants. La communication, surtout comme elle vient des communautés elles-mêmes et particulièrement des femmes, 50% des intervenants lors des émissions radios étaient des femmes, a permis de changer l’image qu’ont les femmes sur la demande des services essentiels en cette période de Covid 19.

Douze (12) spots dont 3 (trois) spots TV ont été produits avec 78 (soixante-dix-huit) diffusion dans les radios communautaires et TV pour toucher les femmes spécifiquement et les localités isolées. La langue locale a été privilégiée, ce qui a permis de toucher toutes les couches de la population. Des milliers de personnes auditeurs des radios et des télévisions ont été touchées directement.
La raison et l’intérêt de notre intervention ont été motivés par ce constat fait dans plusieurs pays membres de l’OAFRESS, documentés par les résultats de sondage comme le U-Report des bureaux UNICEF qui ont démontré que les femmes n’avaient plus confiance aux services et beaucoup avaient abandonné leurs rendez-vous importants.

Les activités de ce projet viennent soutenir celles réalisées par les membres de l’OAFRESS en riposte à la Covid 19 et qui ont eu un impact important au sein des communautés :

Le mouvement communautaire : « PAS CON, MAIS CONTRE LE CORONA VIRUS CHEZ MOI » lancé le 10 avril 2020 est destinée à vulgariser la mise en place d’un circuit de lavage des mains pour chaque ménage à partir de l’entrée de la maison ou concession. La campagne a été un véritable succès avec le lancement simultané du mouvement dans 10 pays par les plateformes nationales d’OSC membres de l’OAFRESS.
Douze (12) pays ont effectivement mis en œuvre la campagne. Nous estimons à 1033 le nombre de ménages qui ont installé le dispositif de lavage des mains avec plus de 2500 personnes touchées lors des sensibilisations. De plus, chaque ménage a pour mission de convaincre deux autres d’installer le dispositif.

D’autres acquis et quelques succès dans les pays sont également à souligner :
100+ associations communautaires mobilisées dans la campagne au Gabon,
140 mobilisateurs (130 femmes et 10 hommes) ont effectué le tour des ménages au Mali,
• Lancement du mouvement en direct de la télévision nationale malagasy,
• PROVARESSC a intégré le concept dans le milieu politique au Cameroun,
1230 personnes touchées par les sensibilisations au Togo,
10 Daraas associés dans la campagne au Sénégal,
• Équipements fournis à plusieurs ménages par la FENOSCI, Côte d’Ivoire.


Recommandations :
Un budget additionnel permettrait d’assurer un plus grand impact et à produire plus de contenus dans différentes langues et dans plus de pays
Un grand merci à tous les partenaires qui nous ont soutenu et toutes les personnes ressources :

 

Dakar, le 30 octobre 2020

    Leave a Comment